cinéma > Cycles de films

  • Michel Simon (06.03 > 30.05)
    Né la même année que le cinématographe, Michel Simon en aura été un visage des plus impressionnants un demi-siècle durant. Le talent et la puissante personnalité du monstre sacré suisse ont marqué un âge d'or du cinéma francophone et français en particulier, sous la direction des René Clair, Jean Renoir, Jean Vigo ou Julien Duvivier...
  • Pascal Thomas (24.04 > 31.05)
    Les sourires des comédies de Pascal Thomas seraient-ils la pudeur de l’autobiographie ? Visiblement inspiré des petites choses de la vie, qu’il a vues ou vécues, le réalisateur a beaucoup filmé au départ avec une sensibilité naturaliste, les mœurs de ceux qui recherchent les bons côtés de la vie. La France provinciale s’y trouve vue sous un jour rare. Avec une interruption de huit ans, consacrés aux voyages et aux lectures, sa filmo tournée notamment ces derniers temps vers de délicieuses adaptation d'Agatha Christie, apparaît comme l’œuvre d’un « maverick », proche des attentes du grand public et pourtant personnelle et différente. Le cinéaste vient expliquer ses conceptions, lors d'une masterclass.
  • David Lynch (01.06 > 31.08)
    Avec la parution de la nouvelle série Twin Peaks, on reparle de l’ange du bizarre David Lynch. Comment en serait-il autrement, à considérer ces étranges et fascinantes constructions oniriques que sont Mulholland Drive ou Inland Empire ? Tournant le dos à la continuité narrative, Lynch nous y convie à un parcours sinueux dans un imaginaire trouble, d’où la tension et le suspense ne sont jamais absents.

  • Les 70 ans du festival de Cannes (03.06 > 30.08)
    À 70 ans, le Festival de la Croisette n’a certes pas besoin de Canne et reste l’événement sur lequel, chaque printemps, se braquent les regards cinéphiles. La liste de ses Palmes d’or ressemble à une petite histoire du grand cinéma. Nous en reprenons quelques-unes, histoire de traverser l’été au fil de chefs-d’œuvre à (re)découvrir signés Antonioni, Fellini, Pialat, Haneke, Jean-Pierre et Luc Dardenne, et autres.
  • Autour de Frans Masereel (14.06 > 04.08)
    Le Mu.ZEE (Musée Royal des Beaux-Arts d’Ostende) consacre jusqu’au 3 septembre une importante exposition rétrospective au graveur Frans Masereel. Jérôme Laffont a consacré un bio-doc abondamment illustré et documenté au grand artiste.
  • Les quatres saisons de Cinergie (21.06)
    A l’occasion des 50 ans d’aide publique à la production d’œuvres cinématographiques par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Cinergie consacre sa séance estivale des “Quatre saisons” à l’histoire du court métrage belge.
  • Vincente Minnelli (25.06 > 13.08)
    Le nom de Vincente Minnelli fut souvent cité parmi les références assumées du succès cinématographique de la saison, La La Land. Mais s’il fut, avec Stanley Donen, un maître de la comédie musicale (genre représenté dans notre cycle avec Un américain à Paris et Gigi), il ne faudrait pas oublier Minnelli auteur de drames denses et poignants et comme directeur d’acteurs nuancé et profond, avec notamment Le chevalier des sables ou La Vie passionnée de Vincent van Gogh (qui valut un Oscar du meilleur second rôle à Anthony Quinn).
  • Classiques restaurés (28.06 > 31.08)
    Ressortie officielle, 25 ans après sa parution, de l’un des grands films et des grands succès du tandem Anthony Hopkins/James Ivory en version remasterisée.